QUINQUABELLE ou les imperfections parfaites!

QUINQUABELLE ou les parfaites imperfections: "Si le bonheur existe, c'est une épreuve d'artiste". France Gall

jeudi 23 octobre 2014

Sébastien Layral

http://www.layral.fr/
https://www.facebook.com/pages/LAYRAL/32314281297
http://www.saatchiart.com/layral
http://www.boumbang.com/sebastien-layral/

L'art participatif. Le sujet intervient dans le processus. Un gros coup de coeur!

"- Un portrait, graphite sur toile, est réalisé d’après une photographie.
- Le modèle est invité à écrire sur son portrait la vision qu’il a de lui-même.
Chaque participant laissera sur mon portrait une trace de notre entretien."
« Je cherche ce que peut être le portrait moderne, explique-t-il. Depuis des siècles, le portrait est un objet figé. C’est le peintre qui se met en avant, en traitant le modèle comme quantité négligeable. Ca a donné de très belles choses, mais ça m’emmerde. Ce que je cherche dans mon travail, c’est comment permettre au modèle de se raconter et de participer à l’œuvre. »




" Comme l’intégration du participant au processus créatif. 
Comme une perte de repères pour les deux entités (l’artiste et le spectateur devenu modèle). 
Réaliser un autoportrait écrit aussi juste que possible. 
Dénuder le haut ou le bas du corps (libre appréciation du modèle). 
Prendre une image photographique. 
Peindre l’image de cette image. 
La rendre éphémère. 
Maroufler l’autoportrait écrit au dos de la toile. 
Conjuguer les différentes perceptions (le moment, l’image, le texte, le récit et l’émotion). 
Donner accès à une œuvre, une autre réalité qui éclaire d’une nouvelle lumière la démarche généreuse, consciente et confiante des participants."




Jacopo Rosati

http://www.jacoporosati.com/
https://www.behance.net/JacopoRosati
https://www.facebook.com/jacoporosati?ref=tn_tnmn

Des illustrations réalisées en feutre. Délaisser le digital au profit du concret.




Humeur du matin



...j'ai le regret de le dire mais il va falloir s'y habituer! Le froid est de retour. J'avoue avoir pris goût à cet épisode chaud et ensoleillé plus qu'inespéré.
Hier fut tranquille: je m'acclimate! Je me réhabitue à l'empilement de vêtements et de couvertures. Passer d'un joli 15° matinal à un misérable 5 comme hier matin, secoue la couenne. Les échanges affolés de textos "il caille!", "qu'est-ce qu'il fait froid!", "je ne me suis pas suffisamment vêtue!", "j'ai froid" ont éclairé mon écran d'Iphone hier matin.
Et oui, je sais!
Je suis restée tranquille excepté une courte sortie dans le très joli triple village de Villieu-Loyes-Mollon. Nom surprenant mais l'association de 3 petites communes alignées le long d'une route, a amené ce nom à rallonges.
J'ai rentré ma voiture au garage et ai réintégré mes pénates, bien décidée à y rester et à travailler.
Bon, j'y suis restée mais n'ai pas travaillé.
Je suis atteinte de flemmingite très aigüe incurable.
J'annonce la couleur: aujourd'hui sera semblable! Une vaisselle monstrueuse à laver (et oui, le lave-vaisselle est en panne définitive et il me faudrait changer mes habitudes), des lessives, réparer le tuyau de l'aspirateur et en vider le bloc puis le passer partout, faire (enfin) une pile de vêtements d'été à ranger, et nettoyer mon réfrigérateur sont autant de corvées qui me pourrissent le moral.
Une cure de vitamines ne me ferait pas de mal! Soupir...

mercredi 22 octobre 2014

Nick Turpin

" ...photographier dans les lieux publics résonne en moi plus que tout autre type de photographie," explique Turpin.  "Je pense que cela convient tout simplement à ma personnalité."
http://nickturpin.com/
"Ces photos des passagers d'autobus de Londres pendant les mois d'hiver ont été faites dans la nuit, d'une plate-forme surélevée avec une  lentille maintenue à 1/40 seconde... dans les limites de ce que les capteurs de la caméra moderne peuvent enregistrer."

Remarquable série " à travers le miroir". L'abandon et la lassitude des sujets ainsi que la simplicité crue me séduisent.






5ème JOURNEE MONDIALE DU FAUX TIMBRE D'ARTISTE


http://www.encre-et-lumiere.com/actualites/5eme-journee-mondiale-du-faux-timbre-dartiste

"5ème JOURNEE MONDIALE DU FAUX TIMBRE D'ARTISTE (1)
APPEL A ARTISTE
Depuis plus de 30 ans Eni Looka fabrique ses timbres, des faux timbres, qu'il colle sur son courrier pour l'affranchir. Ce sont des œuvres originales autour desquelles il découpe minutieusement des dents semblables à celles des vrais timbres...mais il n'en reçoit jamais. Cette année le comité de la 5ème Journée Mondiale du Faux Timbre d'Artiste a l'immense plaisir de lui dédier cette journée. Écrivons lui ! Rendons-lui hommage.
Je vous annonce donc officiellement que le 21 novembre 2014 aura lieu la 5ème Journée Mondiale du Faux Timbre d'Artiste.
Vous êtes tous invités à envoyer à :
Eni Looka 49, rue des Vialattes – 03270 Saint-Yorre -France,
une ou plusieurs enveloppes avec une unique contrainte : un faux timbre à la place de l’affranchissement officiel. La Poste se fera un grand plaisir de tamponner vos lettres et de les acheminer jusqu'à chez lui. La Poste est notre partenaire depuis 4 ans. A nouveau cette année elle renouvelle l'engagement et on la remercie d'avance. Eni Looka aura le grand plaisir de répondre à chacun de vous.
Chacun peut utiliser sa technique personnelle pour réaliser l’œuvre à expédier, (collage, laine, dessins, aquarelle, gouache, photos, etc). Vos lettres doivent être postées uniquement le 21 novembre (le tampon faisant foi). Et sur l'enveloppe la mention : « 5ème Journée Mondiale du Faux Timbre d'Artiste » ou tous simplement : « 5ème JMFTA ».
Faire un faux timbre implique un travail rigoureux, minutieux, artistique, citoyen, respectueux, tolérant, inventif, drôle. Mettez de l'humour, de la joie, un sourire dans vos créations. Pour un jour, La Poste nous permet d'oublier la rentabilité, le commerce, le gain que la routine nous inflige. Utilisons notre grandeur d'âme, soyons généreux, donnons de notre temps pour réaliser un Mail-Art pour LE grand maître du faux timbre.
Votre lettre sera originale et belle, beaucoup plus belle les lettres que vous trouvez régulièrement dans votre boîte aux lettres (factures, P.V., pubs diverses...) qui nous abrutissent et qui nous pourrissent la vie.
Le 21 novembre, sera joyeux, coloré, chaud, ensoleillé, enivrant, malin, coquin, le plus fou de votre vie...Écrivons à Eni Looka, grand maître du faux timbre d'artiste.
ATTENTION: ne collez surtout pas de vrai timbre sur l'enveloppe car l'envoi n'aura plus aucune valeur artistique et la poste  pourra la refuser!!!
Prière de transmettre cet Appel à Artiste à votre réseau, merci.
Très Important : scannez ou photographiez votre enveloppe avant de la poster, et envoyez la photo par mail à : tonyaime@orange.fr Les créations seront publiées en avant-première dans « Poste Nomade » sponsor de l'opération.
http://postenomade.over-blog.com
Tony Mazzocchin (organisateur la JMFTA©)
1,rue Rose Sage
38500 Voiron

"enfin livres" sur Aix-en-Provence


Quelle belle idée!!!!

" Sous le nom trompeur et pas vraiment explicite de « La gratuité n’a pas de prix », il s’agit de la mise en place dans l’espace public de « boites à livres » dans lesquelles, chacun est invité à déposer mais aussi à prendre, bref, à échanger, des livres. N’importe quels livres. Plutôt des bons si vous avez le choix.
Le collectif est vraisemblablement de la région aixoise car c’est plutôt chez nous que les boites sont installées, mais j’imagine qu’une bonne idée comme celle-là peut facilement s’exporter un peu partout. Par rapport au book-crossing, dont je vous ai parlé en son temps, la boite à livres est d’une simplicité extrême et ne pose aucune contrainte : pas besoin de signaler les livres sur internet, de les marquer ou quoi que ce soit : vous les posez dans la boite et si vous y trouvez l’un ou l’autre qui vous interpelle, vous le(s) prenez. Simple efficace. Et ça marche. J’y ai moi-même placé plusieurs livres que j’avais lus et que je voulais faire partager. Et en retour j’y ai trouvé des livres que j’ai pris grand plaisir à découvrir, des livres, sans doute, que je n’aurais jamais acheté en librairie, ne sachant rien de leur auteur. Alors que là, c’est facile, si le livre me plait, je le lis, s’il ne me plait pas, je le remets dans la boite à livres.
Aux dires du site internet présentant le projet, il y a neuf boites à livres dans la région aixoise qui sont recensées sur un plan facile à consulter. Pour ma part, c’est celle du parc Jourdan que je visite le plus, et vu le public majoritairement étudiant, donc réputé fauché, qui fréquente le parc, elle a un fort débit. Il arrive parfois que du jour au lendemain, le contenu de la boite se soit complètement renouvelé.
Les boites sont fabriquées très simplement par des volontaires à partir de quatre planches et deux tôles. Mais oui, ici, tout est gratuit et c’est à l’opposé de notre monde marchandisé où tout se vend et plus rien ne se donne, voyez les succès des vides-greniers ou des sites du genre le bon coin ou dès que vous avez des vieilleries, au lieu de les donner, vous pouvez, joie et délice du consommateur averti, les vendre et gagner ainsi de l’argent que vous vous empresserez de donner aux centre commerciaux qui forment l’intégralité des centres ville modernes ! Même les pauvres doivent aujourd’hui acheter ce qui autrefois leur était donné ! Et je ne suis pas sûr que ce soit un progrès.
>[Alban Finlivre]"

Benicia Gantner

http://www.beniciagantner.com/?
http://www.traywick.com/gallery/gantner
Le vinyle découpé et collé: un matériau moderne qu'on associerait volontiers à rigidité mais qui donne des oeuvres légères et harmonieuses.








Richard Sarson

http://www.richardsarson.com/p/typography.php
Une belle série graphique nommée "typography" de Richard Sarson





Promenade impromptue

Hier. Fin d'été. Matin brouillardeux mais doux. J'ai décidé de sortir après 4 jours au lit. Les jardins de Nicole et de Claire offrent encore des flambées colorées si agréables au moral.

http://www.kizoa.fr/slideshow-maker/d14214061k2873316o1/-fin-d%C3%A9t%C3%A9

Humeur du matin


..en mode "gros matou frileux". Robe de chambre douillette mais pas encore de chaussettes d'intérieur!:-)
On commence à s'équiper pour le froid annoncé. Une chute spectaculaire de plus de 10 ° symbolise cette fin de période chaude, inattendue et bienfaisante. Je redoute l'automne et la dépression saisonnière qu'elle m'apporte. Je songe à Lucia qui embarquera aujourd'hui pour sa Sardaigne natale où 30° l'attendent. Je suis jalouse. J'aimerais vivre les 2 saisons agréables ici et les 2 autres sous les tropiques.
Un coucou tendre à ma Miss qui n'a pas le moral. Je me sens impuissante et aimerais repartir en arrière, à l'époque de la petite enfance où mes bras, des bisous, des chatouilles et une sucette résolvaient tous les problèmes. Ceux d'adulte, je n'y peux rien et cela me fend le coeur.
Je frissonne à l'évocation de la toilette qu'il faudra faire plus tard en frissonnant. Au secours! Je suis tiraillée entre 2 envies: rester chez moi et faire du ménage (oui, je sais, cela vous surprend aussi!) et aller m'aérer pour me changer les idées.
Allez, je tirerai au sort plus tard.
Image: http://tuttifrutti.centerblog.net/rub-Animaux-chats-chatons-cliparts-gifs.html

mardi 21 octobre 2014

Nano Lopez

http://nanolopez.com/process.html
Les bronzes incrustés de Nano Lopez: flamboyants et uniques.





Chad Awalt

http://www.chadawalt.com/moreav.html
Rondeurs, courbes et volupté des formes rivalisent avec la beauté des essences. Un coup de coeur







Morgana Wallace

http://morgana-m-wallace.tumblr.com/
Le règne de la fantaisie et du rêve. Couches de papiers superposés et gouache






Park Chan girl

https://www.facebook.com/pages/Park-chan-girl/291901574177058
http://blog.naver.com/dkxmqkr
https://www.google.com/culturalinstitute/entity/%2Fm%2F0t50531?projectId=art-project
Corps de métal, corps en tranches et pourtant si incroyablement "vivants".